Accueil du site > Actualité > Une dernière tournée
logo

Une dernière tournée

par François Legallais (23/01/2020)

Encore une comédie de boulevard, s’écrieront quelques grincheux habitués aux drames psychologiques de « quadra » en pleine crise existentielle ! Oui, et alors ? Sous prétexte que ce genre théâtral serait taxé de ringardise par certains esprits étriqués, aurions-nous dû bouder notre plaisir de jouer une comédie de boulevard ? Que nenni, Noémie ! Car n’en déplaise à ces gens prétendument sérieux, qu’il fait bon de rire et… de faire rire ses semblables par ces temps où le pessimisme règne en maître !

J’ai donc pris un plaisir non dissimulé à écrire cette comédie sans prétention, aussi féroce que jubilatoire, dont l’intrigue se déroule dans un théâtre parisien au milieu des années soixante où des comédiens professionnels issus d’horizons hétérogènes sont sensés monter une pièce d’une obscure autrice ouzbèke. Et j’ai pris un plaisir identique à mettre en scène mes camarades pour lesquels j’ai taillé des rôles à la mesure de leur talent et de leur folie !

L’idée de cette pièce sommeillait en moi depuis… 1997 ! Cette année-là, j’achevais ma maîtrise d’Histoire qui portait sur les actrices de la Comédie-Française sous l’Occupation. Mes recherches m’avaient conduit à lire les mémoires de comédiens, de metteurs en scène, de régisseurs, qui décrivaient les acteurs comme des personnages extravagants, certains avec de sales manies, d’autres avec de fichus caractères, en perpétuelle représentation, bref des personnages hors normes pour lesquels ils vouaient malgré tout une tendresse respectueuse.

Je me suis donc attelé à la tâche le cœur léger, l’âme divaguant dans mes lointains souvenirs de lectures, avec l’envie gourmande – tel un sale gosse – de me moquer des comédiens avec une certaine irrévérence mais toujours avec bienveillance, décortiquant leurs excès, leurs peurs, leurs obsessions, leurs fragilités et leurs travers, bref tout ce qui constitue leur ADN de saltimbanque et qui les rend aussi attachants… qu’horripilants !

Vous pouvez télécharger ci-dessous le dossier de présentation complet de la pièce :

PDF - 3.4 Mo

Avec Jean-Pierre CUVELLIER (Gérard Laverge), Jocelyne FEHRE (Gloria Oswald), Olga FORTOUNATTO (Iroshka Kaspov), Micheline FRAYSSEIX BOUVET (Justine Duratier), Anne-Marie KERFERCH (Germaine Pinart), François LEGALLAIS (Antoine Vérin), Nahele LEGALLAIS-STCHEKINE (Le p’tit Lulu), François LEGRAND (L’inspecteur Pivert), Pascale LEROUX (Gisèle Périchon), Caroline SAN MIGUEL (Laura Piroli), Marina STCHEKINE (Monique Goupillon) et Christian VAUTHIER (Gonzague Peyrac de la Cressonnière / Gaston Laporte).


Dans cette rubrique

Un commentaire ?

Compagnie des Passe Volant, 31, rue Carnot, 95410 Groslay